Livres & MagazinesNews

On a lu : Le café, c’est pas sorcier

Parmi les livres sur le café, “Le café, c’est pas sorcier” tient une place toute particulière. C’est probablement l’ouvrage qui couvre le plus de parties techniques, tout en abordant le café de manière très didactique. On ressort de sa lecture comme on sortirait d’une formation ; avec des connaissances beaucoup plus avancées de la chaîne “du grain à la tasse”, avec l’envie d’aller plus encore plus loin et celle d’essayer de reproduire chez soi ce que l’on vient de voir. Et surtout, l’envie irrémédiable d’aller rapidement pousser la porte du coffee shop le plus proche. Bref, pari réussi ? Clairement.

Sébastien Racineux et Chung-Leng Tran, deux personnalités reconnues de l’univers café, arrive à nous faire comprendre simplement et rapidement comment pratiquer au mieux le café en mode “3ème vague”.

Couverture du livre "Le café, c'est pas sorcier".

Couverture du livre “Le café, c’est pas sorcier”.

Le café est la deuxième boisson la plus consommée au monde après l’eau. Et pourtant, qui sait faire un bon café ? Grâce aux explications de baristas, cela deviendra un jeu d’enfants d’améliorer son café au quotidien. Partir de la tasse et remonter le fil jusqu’à la plantation : quelle machine utiliser ? Quelles sont les causes probables d’un mauvais café ? Quelle mouture ? Quelle tasse utiliser ? Reconnaître les variétés ? Déjouer les idées reçues : « Le café filtre c’est du jus de chaussette ! », « un espresso contient plus de caféine que de café filtre », « c’est en Italie qu’on boit le meilleur espresso »… Et savoir faire du latte art. Des infographies pour comprendre en un clin d’oeil une approche ludique une alternative au système Nespresso.Mot de l’éditeur Marabout

Au sommaire :

  • Les miscellanées du café (où boire du café, les métiers, le commerce)
  • Faire du café (espresso, latte art, filtre)
  • Torréfier (principes, assemblage, conversation, cupping)
  • Cultiver (café vert, séchage, pays producteurs)

Difficile de choisir ce qui me plaît le plus dans l’ouvrage, mais si je devais citer deux points fort, je parlerais en premier du chapitre sur l’espresso, sur lequel les auteurs s’attardent via plusieurs angles (notamment dans une partie “Expert”) : préparation, matériel, granulométrie, ratio eau/café, cartographie du résultat en tasse, température, concentration,…
Puis je parlerais des quelque 30 pages dédiées aux pays producteurs et aux variétés de café. Je me rappelle m’être précipité sur ces pages lorsque j’achetais mes premiers paquets de café de spécialité, pour savoir à quel résultat en tasse m’attendre. On aimerait presque que tous les pays soient couvert dans ce livre, mais ce guide pratique deviendrait alors une encyclopédie.

Il va sans dire que ce qui joue très probablement sur la qualité de l’ouvrage se situe du côté des illustrations. Ces dernières, réalisées par Yannis Varoutsikos (passez sur son site web, qui vaut également le détour), donne un aperçu visuel très important, notamment lorsqu’on aborde les différentes recettes (piston, aeropress, chemex, siphon,…) où peuvent s’enchaîner de très nombreuses étapes. C’est par ailleurs une des forces de la série “C’est pas sorcier” de l’éditeur Marabout, qui enchaîne les livres du genre avec succès (bière, vin,…).

Je le disais plus haut, le pari est réussi. Celui de couvrir beaucoup de thématiques en ne perdant pas le lecteur dans des histoires trop longues ou des enchainements incohérents. À moins de 20 euros, vous savez quoi offrir à un amateur de café !

Retrouvez la fiche du livre “Le café, c’est pas sorcier” le site officiel de l’éditeur Marabout.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments